Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 Jan

La psychomotricité .

Publié par Déthéines  - Catégories :  #Psychomotricité

La psychomotricité .

La psychomotricité est une spécialité du développement global de la personne. Elle étudie l'ensemble des comportements moteurs envisagès en fonction de leurs liens avec l'activité cérébrale, la vie psychique, affective, intellectuelle et relationnelle à tous les âges de la vie. Sur base de l'engagement du vécu corporel du patient dans une relation thérapeutique, le psychomotricien a pour but de favoriser, permettre ou restaurer l'harmonie de l'équilibre psychocorporel de la personne, afin qu'elle puisse s'adapter au mieux aux exigences de la vie et de son environnement, en fonction de ses capacités et de ses envies.

Nos actes témoignent la manifestation de nos fonctions intellectuelles, affectives et motrices. Nous sommes donc par notre corrélation entre notre corps et l'esprit, des êtres psychomoteurs, relationnels.
La psychomotricité comprend la personne holistiquement dans un ensemble psychique, moteur, affectif et relationnel. Elle englobe différents aspects: le développement biologique, social, affectif et cognitif désignant les processus d'acquisitions et d'utilisation des connaissances intellectuelles.
Tous processus psychiques s'inscrivent dans notre corps, c'est ce qu'on nome comme étayage corporel du psychisme.
La psychomotricité se situe à l'interface des dimensions corporelles et psychologiques.
La psychologie est l'étude du comportement humain en lien avec son fonctionnement psychique, cognitif, social... Un élément; le plus dominant dans la psychomotricité est la psychanalyse càd une méthode d'investigation des processus inconscients de la vie psychique. Elle a pour but, grâce à une verbalisation libre et spontanée 'd'associations d'idées", de résoudre les conflits psychiques inconscients qui se manifestent par les symptômes dont souffre les patients. Ces troubles peuvent alors être reliès à son propre développement, sa sensibilité et sa subjectivité pour prendre pleinement sens dans son histoire personnelle.
La psychothérapie est une méthode thérapeutique visant à traiter et soulager la souffrance psychique par la parole. Elle se fonde sur les possibilités de verbalisation spontanée des émotions du patient, de ce qui se passe en lui et de ce qu'il vit. Contrairement à la psychanalyse étant une méthode centrée sur l'analyse approfondie de l'inconscient. Elle peut être centrée sur le vécu corporelle càd à médiation corporelle.
La psychomotricité s'adresse aussi bien aux nourrissons, aux enfants, aux ados, à l'adulte et même aux personnes agées, sur lesquels on s'inquiète du développement, des apprentissages ou des comportements dans le cadre de soins thérapeutiques, de prévention ou de recherche de bien être ou d'autonomie.
Le psychomotricien structure les prérequis psychomoteurs nécessaires à l'émergence de la pensée et à l'expression symbolique du langage. Les soins psychomoteurs ne traitent pas les troubles neuromusculaires ou osseux, mais les difficultés psychologiques en rapport avec les symptômes organiques ainsi que les troubles instrumentaux qui en découlent.
L'approche psychomotrice est centrée sur le corps, le vécu, le ressenti corporel du patient. La verbalisation, la compréhension des problèmes, se dégagent aux cours des séances.
Trois principaux axes thérapeutiques sont envisageables, ils seront adaptés et définis grâce aux conclusions du bilan psychomoteur.
Le bilan psychomoteur est un examen approfondi des difficultés et capacités psychomotrices d'une personne visant à poser un diagnostic et dégager une compréhension de son ou ses troubles psychomoteurs. Ces conclusions permet de proposer des soins adaptés, les justifier, ou une orientation vers une autre approche thérapeutique.
L'éducation psychomotrice vise a assurer et stimuler le développement normal psychomoteur. Voici quelques notions du développement psychomoteur :
- La latéralité est l'utilisation préférentielle d'un côté du corps par rapport à l'autre pour organiser sa motricité.
- l'image du corps est la représentation subjective et personnelle de notre corps sur un plan émotionnel. C'est une image à soi, à la fois consciente et inconsciente. Elle représente l'investissement psychique et émotionnel de notre schéma corporel. Ce dernier étant la représentation neurophysiologique, de notre corps par le cerveau. Il démontre l'unité de notre corps s'affinant et se structurant au cours du développement à partir de nos informations sensorielles, le vécu de nos expériences motrices. Contrairement à l'image corporelle, le schéma corporel est identique d'une personne à l'autre, même si son niveau d'intégration peut varier en fonction de son développement psychomoteur.
La rééducation a pour fonction de rétablir les fonctions inadaptées, les troubles scolaires, fonctionnels, les troubles psychomoteurs qui entrave le bon développement. Exemples : trouble de l'écriture (dysgraphie), de la latéralité, de l'organisation spatio temporelle, des retards du développement psychomoteur, motrices et gestuelles dyspraxie), d'origine neurologiques, de maturation nerveuse et de la régulation tonique ainsi que des troubles du schéma corporel et de la représentation corporelle.
Elle propose donc une nouvelle éducation visant à récupérer ou améliorer l'usage d'une fonction psychomotrice.
La thérapie psychomotrice permet de se sentir mieux dans son corps, d'un point de vue relationnelle, d'adaptation. Il rétablit les troubles identitaires, comportementales et relationnelles. Cette méthode thérapeutique visant à établir ou rétablir l'équilibre psychocorporel. Si l'énergie corporelle se nos pulsions, de os émotions ne peut s'exprimer sous une forme symbolisée, elle finit par s'accumuler dans le tonus musculaire et créer des tensions qui vont devoir s'évacuer, se décharger par la motricité en se manifestant par des perturbations corporelles ou des troubles du comportement. Par exemples : des instabilités psychomotrices comme l'hyperactivité, l'agitation, l'impulsivité...des troubles du comportement ou de la personnalité comme la colére, l'agressivité, les psychoses ou des dysharmonies évolutives du développement.
Elle est particulièrement indiquée pour les cas dans lesquel la dimension affective ou relationnelle parait dominante dans l'installation initiale du trouble psychomoteur et se manifeste donc comme un symptôme corporel.
La relaxation est une méthode thérapeutique visant à établir ou rétablir un équilibre émotionnel en agissant sur l'ensemble de la personnes grâce à son action sur le tonus musculaire. Ce dernier étant un état de tension musculaire, entretenu par l'influx nerveux et fait l'objet d'une régulation tonique par le système nerveux. Il permet la réalisation des mouvements et le contrôle des gestes. Il est le support corporel privilégié de la manifestation et l'expression des émotions. Le terme d'hypertonie désigne un excès de tension et l'hypotonie est une insuffisante de ces tensions.
Une manifestation corporelle de nos émotions par les variations de notre tonus musculaire se nome tonico émotionel.
Les pulsions sont des énergies corporelles vitales à l'état brut. La puissance de cette énergie nous met en tension et nous impose de la contenir dans le corps pour la canaliser et l'exprimer dans une activité motrice ou pour l'acheminer vers le psychisme pour la "digérer psychiquement" afin de la transformer par un processus de sublimation, en une forme plus symbolisée.
Le développement est un processus global et continu qui consiste en une succession d'étapes menant vers une pleine maturation. Il résulte de la maturation de notre système nerveux et de nos relations avec les autres, ainsi que de nombreux facteurs liés entre eux et s'influençant les uns et les autres : facteurs génétiques, neurophysiologiques, affectifs, cognitifs, sociaux et environnementaux.
Le développement est un processus spontanée endogène càd par interaction quelconque. Un apprentissage repose sur un processus actif et conscient. Pour Vygotsky, l'apprentissage précéde le développement interne qui au départ ne peuvent être utilisé par l'enfant seul.
Les facteurs du développement moteur sont
  1. l'équipement organique càd l'intégrité et le bon fonctionnement des organes donc de l'équipement anatomique, neurologique...
  2. La maturation neurologique par principalement les réactions aux stimulations d'apprentissages. La maturation nerveuse est un processus lié au développement du système nerveux. Elle va permettre une maitrise et un contrôle de plus en plus fin et élaboré du corps et des fonctions des membres supérieurs.
  3. les stimulations et les apprentissages: les expérimentation, les entrainement, la répétition, les expériences vécues laisse des traces dans notre corps. Ils peuvent être mémorisé, intégré pour être adapté à d'autres situations. Plus, il y a de stimulations diversifiées plus la capacité d'intégration et d'adaptation sera meilleure.
  4. le contexte psycho affectif conditionnant l'organisation fonctionnelle des structures nerveuses et donnant du sens à l'acte moteur.
Dans le développement, il y a une variabilité du rythme d'acquisition propre à chacun de ce dernier. Il se fait également d'une façon céphalo caudal càd du centre vers les membres. Ainsi les enfants, vont d'abord pouvoir tenir sa tête, s'asseoir, marcher à 4 pattes puis enfin marcher.
L'inhibition psychomotrice est une restriction excessive globale ou isolées des fonctions motrices, expressives, intellectuelles, relationnelles et sociales. Les enfants timides qui ne sont jamais en conflit avec les autres, refoule leur agressivité par exemple ou encore le repli sur soi, les difficultés se socialisation...
Une anamèse est l'ensemble des renseignements fournis par un patient sur lui même et l'histoire de ces troubles lors de la consultation.
Les apports thérapeuthiques de la psychomotricité sont donc des difficultés d'accès à la symbolisation et à l'abstraction, des difficultés d'apprentissages scolaires, des troubles de l'attention et de concentration, des troubles des régulations tonico émotionnelle et relationnelles, des déficiences intellectuelles, des troubles psychosomatiques, ou encore des troubles liés au stress, à l'angoisse ou encore des symptômes d'anxiété.
Commenter cet article

À propos

Extrait vitalisant, au parfum ressourçant & pétillant